legend of native americans indians

legend of native americans indians

TWO MOONS CHIEF of the Northern Cheyenne

TWO MOONS  

Two Moons was one of the models for the Buffalo nickel.
Tribe     Cheyenne
Born     1847
Montana
Died     1917
Native name     Ishaynishus, Éše'he Ôhnéšesêstse
Known for     Participation in the Battle of the Rosebud, the Battle of Little Big Horn, and the Battle of Wolf Mountain; Indian Scout; Chief of the Cheyenne Northern Reservation
Resting place     Alongside U.S. Route 212, west of Busby, Montana
Parents     Father, Carries the Otter

Two Moons (1847–1917), or Ishaynishus (Cheyenne: Éše'he Ôhnéšesêstse), was the son of Carries the Otter, an Arikara captive who married into the Cheyenne tribe. Perhaps known best for his participation in battles such as the Battle of the Rosebud against General Crook on June 17, 1876, in the Montana Territory, the Battle of Little Big Horn on June 26, 1876 and what would prove to be his last battle which was that of the Battle of Wolf Mountain on January 8, 1877. Two Moons defeat in the battle at Wolf mountain by General Nelson A. Miles would inevitably lead to the surrender of his Cheyenne band at Fort Keogh in April, 1877.

After the surrender of Two Moons' Cheyenne band in 1877, Two Moons would choose to enlist as an Indian Scout for the same General Nelson A. Miles that he had not long since surrendered to. As a result of Two Moons' pleasant personality, the friendliness that he showed towards the whites as well as his ability to get along with the military, Two Moons was thus appointed head Chief of the Cheyenne Northern Reservation by General Nelson A. Miles. As head Chief, Two Moons would prove to play a crucial role in faciltating the surrender of Chief Little Cow's Cheyenne band to Fort Keogh.

Two Moons would later serve the Cheyenne Northern reservation by traveling on multiple occasions to Washington, D.C., where he discussed and fought for the future of his people. In 1914 Two Moons actually met with President Woodrow Wilson to discuss exactly that. Later that year Two Moons was one of the models for James Fraser's famous Buffalo Nickel

Two Moons died three years later at his home in Montana at the age of 70. Two Moons' grave still lies alongside U.S. Route 212, west of Busby, Montana.

 

TWO MOONS(1847-1917)
Chef des Cheyennes du Nord

Un grand guerrier

Two Moons ("Ishnaynishus" en cheyenne) est un guerrier valeureux. Il n’a pas vingt ans lorsqu’il participe à l’attaque de Platte Bridge aux côtés des Lakotas en juillet 1865. Il combat ensuite avec les Lakotas les soldats du général Patrick E. Connor qui venaient envahir les territoires de chasse de la Powder River en août 1865. Pendant la guerre de Red Cloud, il participe à l’embuscade dans laquelle tombent les hommes du capitaine William J. Fetterman en décembre 1866, puis au combat de Hayfield au mois d’août suivant. Après la signature du traité de Fort Laramie en 1868, Two Moons s’établit sur la Grande réserve sioux.

Lodge Pole Creek (17 mars 1876)


Le 17 mars 1876, sur Lodge Pole Creek, dans la vallée de Powder River, au Wyoming, l’éclaireur métis Frank Grouard découvre un camp indien dissimulé dans la neige. Il affirme qu’il s’agit du camp de Crazy Horse. C’est en fait le camp de Two Moons et des Oglalas de He Dog qui avaient quitté la réserve afin de chasser le bison. Le colonel Joseph J. Reynolds qui commande l’avant-garde du général George Crook, décide d’attaquer sans attendre.
Venant des deux côtés à la fois, cinq compagnies de cavalerie chargent brutalement le camp endormi pendant qu’un autre groupe s’empare des sept cents poneys. D’abord totalement surpris, les guerriers se ressaisissent rapidement. Dissimulés derrière des rochers, ils tiennent en respect les soldats pour permettre aux femmes et aux enfants de fuir, puis ils se replient dans les collines. Les soldats mettent le feu aux tipis et aux réserves de nourriture et emmènent avec eux les chevaux indiens.
La nuit suivante, les guerriers cheyennes et oglalas, pourtant durement éprouvés, dont les familles ont du fuir dans la neige abandonnant vêtements et couvertures, se glissent dans le camp des soldats et parviennent à reprendre leurs montures. Certains poussent jusqu’au camp principal de Crook et s’emparent de ses bêtes de bât. Maintenant montés et munis de quelques chariots, les Indiens parviennent à rejoindre le camp de Crazy Horse qui les nourrit et les réconforte.
La campagne contre les Sioux (1876-1877)
Deux mois plus tard, le 17 juin, Two Moons participe aux côtés de Crazy Horse à l’attaque des troupes de Crook sur la Rosebud River. Crook sera désormais incapable de poursuivre la campagne contre les Sioux. La semaine suivante, Two Moons, charge les soldats du lieutenant-colonel George A. Custer qui venaient les attaquer sur la Little Bighorn.
Alors que les Indiens se dispersent après leur victoire, Two Moons reste avec Crazy Horse. Ensemble, ils repoussent les soldats du colonel Nelson A. Miles dans les Wolf Mountains en janvier 1877

La reddition
Au printemps 1877 tandis que Crazy Horse fait sa reddition à Fort Robinson, Two Moons se rend au colonel Miles à Fort Keogh, au Montana. Quelques mois plus tard, il devient éclaireur dans l’armée et participe à la campagne contre les Nez-Percés, arrêtant le peuple de Chef Joseph en fuite vers le Canada. Le fait d’avoir fourni des éclaireurs à l’armée évitera au clan de Two Moons la déportation en Territoire Indien comme les autres Cheyennes.

En mars 1879, Two Moons rencontre le Cheyenne Little Wolf et les siens à l’issue de la terrible "Longue marche des Cheyennes". Il les persuade de faire leur reddition à Fort Keogh.

C’est le profil de Two Moons qui sera utilisé pour l’effigie de la pièce de cinq cents en 1913.


 



19/10/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres