legend of native americans indians

legend of native americans indians

the legendary continuation of the Nez Perce by the Army - 1877

https://static.blog4ever.com/2012/03/678245/photo_678245_9906505_2012041458236462.jpg

La légendaire poursuite des Nez Percés par l’armée - 1877

6 juin - 5 octobre 1877

La rédition des Nez Percés sous le commandement de Chef Joseph (Hinmaton-Yalatkit) au début du mois d’octobre 1877 mis fin à une poursuite de plusieurs mois devenue légendaire entre cette tribu et l’armée des Etats Unis.

Les Nez Percés vivait paisiblement dans la vallée de Wallowa située dans le nord-est de l’Orégon. Chef Joseph, épris de paix, chercha à vivre en paix avec les colons blancs qui s’intallaient dans le territoire des Nez Percés. Mais bientôt les exigences des Blancs se firent de plus en plus grandes et le gouvernement cédant à la pression des colons revint sur les accords passés avec les Nez Percés.

Tout d’abord on proposa à la tribu de lui racheter les terres de la vallée de Wallowa en échange de son transfert dans une réserve mais Chef Joseph s’y refusa catégoriquement. Après de longues semaines de négociations, ce fut finalement l’armée qui envahie la vallée pour déporter de force les Nez Percés. Ceux-ci comprirent qu’ils n’avaient plus d’autre choix que d’accepter les conditions des Blancs et c’est le coeur triste qu’ils prirent le chemin de la déportation. Mais l’histoire ne s’arrêta pas là, sur le chemin de cet exil forcé, quelques guerriers Nez Percés tuèrent plusieurs colons qui leur avaient volé du bétail, la guerre était désormais inévitable et c’est ainsi que débuta cette longue poursuite.

Le 6 juin 1877, Chef Joseph et sa tribu quittèrent donc leur terre ancestrale. Tout d’abord, Chef Joseph voulu se diriger vers les Grandes Plaines pour rejoindre les Sioux qui continuaient la lutte contre les Blancs. Une colonne de cavalerie fut lançée à leur poursuite que les Nez Percés mirent en déroute le 17 juin 1877 à la bataille de White Bird Canyon. Plusieur accrochages lui succédèrent et malgrés leur infériorié numérique, les Nez Percés sortirent vainqueur de ces accrochages, Chef Joseph déployant des talents militaires que les Blancs ne soupçonnaient pas.
                      
Le 11 juillet de la même année, une nouvelle bataille eu lieu à Clearwater Creek, les Nez Percés furent contraint de battre en retraite mais pas avant d’avoir infligé de lourde perte à l’armée. C’est alors que Chef Joseph décida de changer de direction, plutôt que de tenter de rejoindre les Grandes Plaines, il décida de se diriger vers le Montana pour rejoindre les Crows tribu amie des Nez Percés et d’ici là peut-être rejoindre les Sioux Hunkpapas de Sitting Bull au Canada où ceux-ci avaient trouvé refuge après la bataille de Little Big Horn. Au début du mois d’Août, la tribu arriva au Montana.
Là, Chef Joseph décida de faire une halte afin de permettre à ses guerriers de chasser pour avoir de la nourriture pour leur famille et de trouver du fourrage pour leurs bêtes. A ce moment, deux cents soldats sous les ordres du colonel Gibbon partirent de Fort Shaw pour surprendre les Nez Percés pendant leur halte.
C’est ainsi qu’eu lieu la bataille de la Big Hole, où plus de 80 Nez Percés dont près d’une cinquantaine de femmes et d’enfants furent massacrés par le colonel Gibbon et ses hommes. Mais là encore les Nez Percés réussirent à reprendre leur fuite.
            
Se déplaçant trés rapidement, la tribu tourna alors vers l’ouest et traversa l’Idaho. Le général Howard, à la tête de ses troupes ne se trouvaient alors qu’à une journée de marche derrière les Nez Percés, mais l’arrière garde de ceux-ci ne cessait de harceler l’armée afin de ralentir le plus possible leur avance.

Le 22 août, les touristes effrayés du Parc National de Yellowstone récemment créé, virent passé la tribu à travers le Parc. Le gouvernement donna alors l’ordre à toutes les troupes de la région de traquer la tribu en fuite, mais à chaque fois les Nez Percés réussirent soit à repousser les soldats soit à les éviter. Vers la fin septembre, Chef Joseph fit obliquer sa tribu vers la frontière canadienne, ils franchirent le Missouri et là, commirent l’erreur fatale de faire une nouvelle halte, dans les monts Bear Paw près de la Snake Creek. Ils y furent rattrapé par les hommes du colonel Nelson Miles le 30 septembre, s’engagea alors une bataille de 5 jours durant laquelle le chef Looking Glass, un des plus fidèle lieutenant de Chef Joseph, trouva la mort. Le 5 octobre, le général Howard et son armée arrivèrent à leur tour sur les lieux de la bataille.

Devant l’arrivé de ces nouvelles troupes, les Nez Percés, à bout de force et affamés, comprirent qu’ils leurs seraient désormais impossible de vaincre ou de s’échapper et Chef Joseph demanda à rencontrer le colonel Miles pour signer la rédition de son peuple. De retour auprès des siens, Chef Joseph annonça dans un discours qu’il ne combattrait plus jamais.                               
Aprés leur rédition et contrairement au accords passé entre Chef Joseph et le colonel Miles, les Nez Percés furent déporté dans le Kansas où un bon nombre d’entre eux mourrurent de maladie. Par la suite, Chef Joseph et quelques uns de ses compagnons furent exilés dans une réserve de Nespelem dans l’etat de Washington où Chef Joseph mourru à l’âge de 64 ans en 1904, le coeur meurtri par le chagrin.
C’est ainsi que s’achève l’histoire de la légendaire poursuite entre les Nez Percés et l’armée des Etats Unis. Pendant près de quatre mois, environ 800 Nez Percés dont près de 200 guerriers, parcoururent environ 1700 km à travers les Etats Unis franchissant de nombreux obstacles naturels et luttant contre des milliers de soldats, pour finalement être battu à une soixante de km de leur salut : la frontière canadienne.

 

 the legendary continuation of the Nez Perce by the Army - 1877

June 6 to October 5, 1877

The surrender of the Nez Perce under the command of Chief Joseph (Hinmaton-Yalatkit) at the beginning of October 1877 ended a pursuit of several months become legendary among the tribe and the United States Army.

The Nez Perce lived peacefully in the Wallowa Valley located in northeastern Oregon. Chief Joseph, who love peace, sought to live in peace with white settlers who intallaient in the territory of the Nez Perce. But soon the demands of the whites became increasingly large and the government yielded to pressure from settlers returned to the agreements with the Nez Perce.

Firstly it was proposed to the tribe to buy back land Wallowa Valley in exchange for his transfer to a reserve but Chief Joseph refused categorically. After long weeks of negotiations, it was finally the army that invaded the valley to deport force the Nez Perce. They realized they had no choice but to accept the conditions of white and this is the heart sad that they took the road to deportation. But the story does not stop there, the path of this forced exile, some Nez Perce warriors killed several settlers who had stolen cattle, the war was now inevitable and thus began the long chase.

On June 6, 1877, Chief Joseph and his tribe left their ancestral land so. First, Chief Joseph wanted to head for the Great Plains to join the Sioux who continued the fight against the whites. A column of cavalry was launched in pursuit as the Nez Perce routed June 17, 1877 at the Battle of White Bird Canyon. SEVERAL clashes came after him and their malgrés infériorié digital, the Nez Perce winner out of these clashes, Chief Joseph deploying military skills than whites did not suspect.
                      
On 11 July the same year, another battle took place at Clearwater Creek, the Nez Perce were forced to retreat but not before inflicting heavy losses to the army. That's when Chief Joseph decided to change direction, rather than attempting to join the Great Plains, he decided to move to Montana to join the Crow tribe of Nez Perce friend and by then perhaps join the Hunkpapas Sioux of Sitting Bull in Canada where they had sought refuge after the Battle of Little Big Horn. In early August, the tribe came to Montana.
There, Chief Joseph decided to take a break to allow his warriors to hunt for food for their families and find forage for their animals. At that time, two hundred soldiers under the command of Colonel Gibbon departed Fort Shaw to surprise the Nez Perce during their stopover.
So that, having held the Battle of Big Hole, where more than 80 Nez Perce which nearly fifty women and children were massacred by Colonel Gibbon and his men. But again the Nez Perce were able to resume their flight.
            
Moving very quickly, the tribe turned to the west and across Idaho. General Howard, at the head of his troops were now only a day's march behind the Nez Perce, but the rear guard they kept harassing the army to slow their advance as possible .

August 22, frightened tourists to Yellowstone National Park recently created, saw past the tribe through the Park. The government gave orders to all troops in the region to hunt down the fleeing tribe, but each time the Nez Perce were able to push either the soldiers or to avoid them. In late September, Chief Joseph made his tribe veer towards the Canadian border, they crossed the Missouri and then committed the fatal mistake of making a new stop in the Bear Paw Mountains near the Snake Creek. They were caught by the men of Colonel Nelson Miles on September 30, ensued a battle of five days during which the Chief Looking Glass, one of the most trusted lieutenant of Chief Joseph, was killed. October 5, General Howard and his army arrived in their turn at the scene of the battle.

Before the arrival of these new troops, the Nez Perce, utterly exhausted and hungry, they realized their would now be impossible to defeat or escape and Chief Joseph asked to meet Colonel Miles to sign the surrender of his people. Returning to his family, Chief Joseph announced in a speech he would fight again.
After their surrender, and unlike past agreements between Chief Joseph and Colonel Miles, the Nez Perce were deported to Kansas where many of them mourrurent disease. Subsequently, Chief Joseph and some of his companions were banished to a reserve of Nespelem in the state of Washington, where Chief Joseph mourru at age 64 in 1904, the wounded heart with grief.
Thus ends the story of the legendary chase between the Nez Perce and the United States Army. For nearly four months, about 800 Nez Perce warriors including nearly 200, traveled about 1700 km across the United States crossing many natural obstacles and fighting against thousands of soldiers, only to be beaten to a sixty kilometers of their salvation : the Canadian border.



06/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres