legend of native americans indians

legend of native americans indians

THE HURONS,LES HURONS

THE HURONS

The Hurons were a highly developed Indian nation headed a government system well defined. The Huron nation was divided into tribes or clans. Their history is full of wars sometimes leading to loss of territory forcing some of their clans to move. The Hurons were not nomadic, they had several large villages, each with its own government representation.

They lived in communal houses consisting of large wooden huts. These houses were between 45 and 55 meters long. The walls were made of bark laid over a frame of tree trunks. The longest of these homes is 125 meters long and was discovered in upstate New York. During times of peace, the Huron hunted and fished, they used bows and arrows and spears.

The tribes of the Huron nation each had an own cultural heritage. They were divided into clans. The most important are the Arendahronons the Attigneenongnahacs the Attignawantanset the Tahontaenrats.

 

The Hurons were considered a powerful military force, they had an extensive territory that covered Canada and the United States. He went to the Niagara River is the river St. Clair to the west and then south to Lake Erie. In 1535, the population was between 30,000 and 45,000 individuals. After the wars of 1640 and epidemics that followed, the Huron nation had fewer than 10,000 people.

 

The main enemies of the Hurons were the Iroquois. Their wars did much deaths, they also lost a large part of their territory. Smaller nations, they also had to go to war when the tribe was attacked Rohronans. In 1625, these small tribes had previously neutral choose sides, or an alliance with the Huron or the Iroquois. The Hurons were never able to regain their vast territory of yesteryear. Attacks by other tribes led to years of war and deprivation. They had to leave their homeland and disperse. The last members of the tribe joined the corn Hurons who settled in Quebec, while members of the tribe joined with the rock Onodagas, members of the tribe of bears for their game with the Mohawks. The powerful Huron nation was then forced to join the reserves. They also had to live with their enemies the Iroquois.

 

Les Hurons constituaient une nation indienne très développée avec à sa tête un système gouvernemental bien défini. La nation huronne était divisée en tribus ou clans. Leur histoire est faite de guerres menant parfois à des pertes de territoire obligeant certains de leurs clans à déménager. Les Hurons n'étaient pas des nomades; ils avaient plusieurs grands villages, chacun avec sa propre représentation gouvernementale.

Ils vivaient dans des maisons communes consistant en de grandes huttes de bois. Ces habitations mesuraient entre 45 et 55 mètres de long. Les murs étaient fait d'écorces posées sur une charpente de troncs d'arbres. La plus longue de ces habitations mesurait 125 mètres de long et fut découverte dans l'état de New-York. Pendant les périodes de paix, les Hurons chassaient et pêchaient, ils se servaient d'arcs, de flèches et de lances.

Les tribus de la nation huronne avaient chacune un propre héritage culturel. Elles étaient divisées en clans. Les plus importantes sont les Arendahronons, les Attigneenongnahacs, les Attignawantanset les Tahontaenrats.

 

Les Hurons étaient considérés comme une force guerrière puissante, ils disposaient d'un territoire étendu qui couvrait le Canada et les Etat-Unis. Il allait du fleuve Niagara à l'est au fleuve Sainte Claire à l'ouest puis jusqu'au lac Erié au sud. En 1535, la population comptait entre 30,000 et 45,000 individus. Après les guerres de 1640 et les épidémies qui s'en suivirent, la nation huronne comptait moins de 10,000 personnes.

 

Les principaux ennemis des Hurons étaient les Iroquois. Leurs guerres firent beaucoup de morts, ils y perdirent aussi une partie de leur grand territoire. Les nations plus petites durent elles-aussi entrer en guerre lorsque la tribu des Rohronans fut attaquée. En 1625, ces petites tribus jusque-là neutres durent choisir leur camp, soit s'allier avec les Hurons, soit avec les Iroquois. Les Hurons ne purent jamais réconquerir leur vaste territoire d'antan. Les attaques des autres tribus les entraînèrent dans des années de guerre et de privations. Ils durent quitter leur terre natale et se disperser. Les derniers membres de la tribu du maïs se joignirent aux Hurons qui s'installèrent au Québec, alors que les membres de la tribu du rocher se joignirent aux Onodagas, les membres de la tribu de l'ours quant à eux partirent avec les Mohawks. La puissante nation huronne fut ensuite obligée de rejoindre des réserves. Ils durent aussi vivre avec leurs ennemis les Iroquois.

 



01/04/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres