legend of native americans indians

legend of native americans indians

the cheyennes

the cheyennes

Les Cheyennes

A l'origine les Cheyennes étaient des indiens des forets. Souvent combattus par des tribus ennemis, ils avaient presque été complètement exterminés. Vers 1740, ils émigrèrent vers les plaines. Au début du 19ème siècle, les 3,500 Cheyennes vivaient dans les grandes plaines à l'est des Montagnes Rocheuses et à l'ouest du fleuve Mississipi. Aujourd'hui, ils sont installés dans le Montana dans l'Oklahoma. A l'origine, ils vivaient dans l'est des Etats-Unis. Ils étaient sédentaires et habitaient dans des villages. Quelques-uns déménagèrent plus a l'ouest. Finalement, ils s'installèrent dans les grandes plaines et les régions boisées de la vallée du Mississipi                                                      Leur langue

Le dialecte Cheyenne est appartient à la famille des Algonquins. Leur alphabet contient 14 lettres. Les Cheyennes essaient désespérément de conserver leur langue d'origine.

Vie quotidienne

Les Cheyennes préparaient leur journée avant le lever du soleil. Faire du feu était la première tache à effectuer. Les femmes se levaient et allaient chercher de l'eau, pendant que les hommes et les garçons allaient prendre leur bain dans le ruisseau le plus proche. Les femmes préparaient alors le repas du matin. Les garçons devaient aussi récupérer les chevaux qui s'étaient éloignés du camp pendant la nuit. Après le repas, des annonces étaient faites par un ancien qui tournait autour des gens avec son cheval. Quand il avait fini, les gens vaquaient à leurs occupations quotidiennes. Les enfants se dispersaient pour aller nager, jouer ou faire des figurines de glaise. Les femmes formaient des groupes pour aller chercher du bois et des racines tôt le matin. C'était leur moment pour blaguer et rire. Elles ramassaient des bouts de bois par terre et brisaient des branches. Le bois était ensuite partagé, mis en fagots et attaché sur leurs dos. Puis, elles s'en revenaient au camp.

Les hommes les plus âgés fabriquaient les arcs, les flèches et les pipes pendant que les plus jeunes amélioraient leur apparence personnelle ou écoutaient les anciens, sages et avisés. Les hommes chassaient le gibier pour fournir le camp en nourriture. Le soir venu, les Cheyennes faisaient de la musique, ils tenaient des danses et autres activités. Puis le camp redevenait silencieux et tout le monde allait se coucher. Une coutume importante était celle de fumer la pipe. Cette coutume répondait à des règles très strictes, une prière était faite avant la première bouffée. Cependant chacun avait sa propre manière de fumer la pipe. Une autre coutume était de raconter des histoires, seules quelques personnes étaient habilitées à le faire dans un camp. Ces histoires étaient racontées souvent, et toujours de la même manière.

Lien en ligne avec la Nation Cheyenne

Cheyenne

Originally the Cheyenne Indians were drills. Often opposed by tribal enemies, they had almost been completely exterminated. Around 1740, they migrated to the plains. In the early 19th century, the Cheyenne lived 3.500 in the Great Plains to the east of the Rocky Mountains and west of the Mississippi River. Now they have settled in Montana in Oklahoma. Originally, they lived in the eastern United States. They were sedentary and lived in villages. Some moved further west. Eventually they settled in the plains and woodlands of the Mississippi Valley.

 

 Their language

Cheyenne is the dialect belongs to the family of the Algonquins. Their alphabet has 14 letters. The Cheyennes are desperately trying to retain their original language.

 

Daily Life

Cheyenne prepared the day before sunrise. Make a fire was the first task. The women got up and went to fetch water, while men and boys would bathe in the nearest stream. While the women prepared the morning meal. The boys also had to pick the horses that had strayed from the camp at night. After lunch, announcements were made by a former revolved around people with his horse. When he had finished, people went about their daily business. The children dispersed to go swimming, play or make clay figurines. The women formed groups to fetch wood and roots early in the morning. It was their time to joke and laugh. They gathered sticks on the ground and breaking branches. The wood was then shared, and put in bundles strapped to their backs. Then they were returning to camp.

The older men were making bows, arrows and pipes while the younger improved their personal appearance or listened to the old, wise and circumspect. The men hunted game to provide the camp with food. At night, the Cheyenne made music, they held dances and other activities. Then the camp was again quiet and everyone went to bed. An important custom was that smoking a pipe. This custom was responding to very strict rules, a prayer was made before the first puff. But each had its own way of smoking a pipe. Another custom was to tell stories, only a few people were entitled to do so in a camp. These stories were often told, and always in the same way.

Online link with the Cheyenne Nation

 

 



31/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres