legend of native americans indians

legend of native americans indians

IRON TAIL (wasu maza)

 



Iron Tail (Wasu Maza) was a Minneconjou Lakota who lived from 1857 to1955.  His uncle was Black Elk and he fought under Crazy Horse in 1876[i]at the Battle of Little Bighorn when he was only eighteen years old.  Little Bighorn was a victory for the Sioux but shortly after the battle, Iron Tail followed Chief Sitting Bull into exile in Canada. They surrendered to the US forces at Fort Buford in July of 1881, were pardoned, and allowed to settle on the Great Sioux Reservation of South Dakota with promises of peace and non-interference.  In February of 1890, the United States government dissolved the Great Sioux Reservation.  In an effort to break tribal identity, individuals were forced to farm on 320 acre family plots and children were sent away to government schools that forbid any inclusion of traditional culture and language. This same period was marked by a severe drought which decimated crops and livestock.  In response, many of the desperate Sioux embraced a religious movement known as the Ghost Dance[ii].   The unity of the Ghost Dancers frightened the Bureau of Indian Affairs and military troops were dispatched to quell what US officials saw as a brewing Indian revolution[iii].  Tensions came to a head in December 1890 when Sitting Bull was killed during an arrest attempt on the Standing Rock reservation.  A group of Ghost Dancers fled to join Chief Big Foot (Sitting Bull’s half-brother) on the Cheyenne River Reservation where Iron Tail and his family were also living at that time. Big Foot tried to move to the Pine Ridge Agency where Chief Red Cloud could broker a negotiated surrender but the Army surrounded the group at Wounded Knee Creek and the rest of the story is history.  Approximately 150 Lakota died in the fighting, another 150 died of exposure and 25 US troops also perished.  Iron Tail was severely wounded and lost his mother, father, two brothers, sister, and wife in the massacre and his infant son who died a short time later.

After Wounded Knee, Iron Tail settled near Kyle on the Pine Ridge Reservation.  Eventually he found employment with Buffalo Bill Cody’s Wild West Show.  Cody had many ties to the Sioux tribe, especially at the Pine Ridge and Standing Rock Agencies. Chief Sitting Bull toured with the show in 1885.  During those performances he famously “blessed” audiences, cursing them in the Lakota language to clamorous applause. Sitting Bull returned to Standing Rock in at the end of that season but Cody continued to hire Sioux performers almost exclusively. Iron Tail traveled throughout Europe and the United States with the Wild West show for nearly 15 years as a marquee attraction and a family friend.

 Many of the Native Americans who found employment in the various Wild West Shows eventually returned home and used the skills and insights they had gained to improve the still desperate situation on the reservations.  Iron Tail had some powerful friends in William Cody and General Nelson A. Miles, whom he had met during the Army investigations of the Wounded Knee massacre. With their support, he traveled to Washington, DC around the turn of the century to seek reparations for the victims. While in DC he sat for sculptor James Earle Fraser as one of three models for the visage found on the Indian Head nickel which was released in 1913.  On the same trip, Iron Tail also met the Battle of Manila Bay hero Admiral George Dewey.  When the Chief later converted to Catholicism he adopted the name Dewey Beard in honor of the General.  Iron Tail, now Dewey Beard, remarried and had a son, became a rancher and raised horses, but still he remained a showman.  He had parts in some “westerns” including Cody’s silent film about Wounded Knee. Up until the last years of his life, he performed at regional powwows and tourist venues and used his visibility to speak out against the mistreatment of Native Americans.  His friends and neighbors remember Dewey as a great storyteller who influenced many young Lakota with tales of their tribe’s history, the old ways of life, and his travels with Buffalo Bill’s show.

 

Queue de fer (Wasu Maza) était un Lakota Minneconjou qui a vécu de 1857 to1955. Son oncle était Black Elk et il a combattu sous Crazy Horse en 1876 [i] à la bataille de Little Bighorn alors qu'il n'avait que dix-huit ans. Little Bighorn fut une victoire pour les Sioux, mais peu de temps après la bataille, queue de fer a suivi le chef Sitting Bull en exil au Canada. Ils se sont rendus aux forces américaines à Fort Buford en Juillet de 1881, ont été graciés et autorisés à s'installer sur la Grande réserve sioux du Dakota du Sud avec des promesses de paix et de non-ingérence. En Février 1890, le gouvernement des États-Unis a dissous la Grande réserve sioux. Dans un effort pour briser l'identité tribale, les individus ont été contraints de ferme sur 320 parcelles familiales acre et enfants ont été envoyés dans des écoles publiques qui interdisent toute inclusion de la culture et la langue traditionnelle. Cette même période a été marquée par une grave sécheresse qui a décimé les cultures et le bétail. En réponse, beaucoup de Sioux désespérée embrassé un mouvement religieux connu sous le nom Ghost Dance . L'unité des danseurs fantômes peur du Bureau des affaires indiennes et les troupes militaires ont été dépêchés pour réprimer ce que les responsables américains considéraient comme un brassage indien révolution . Les tensions ont atteint leur paroxysme en Décembre 1890 où Sitting Bull a été tué lors d'une tentative d'arrestation sur la réserve de Standing Rock. Un groupe de danseurs fantômes fui pour rejoindre chef Big Foot (Sitting Bull demi-frère) sur la rivière Cheyenne Reservation où queue de fer et sa famille vivaient aussi à cette époque. Big Foot a essayé de passer à l'Agence de Pine Ridge, où Chief Red Cloud pourrait négocier une reddition négociée, mais l'armée entourait le groupe à Wounded Knee Creek et le reste de l'histoire est l'histoire. Environ 150 Lakota sont mort dans les combats, 150 autres sont morts de froid et 25 soldats américains ont également péri. Queue de fer a été grièvement blessé et a perdu sa mère, son père, ses deux frères, sa sœur et épouse dans le massacre et son jeune fils qui est mort peu de temps après.

Après Wounded Knee, queue de fer s'installe près de Kyle sur la réserve de Pine Ridge. Finalement, il a trouvé un emploi avec Wild West Show de Buffalo Bill Cody. Cody a de nombreux liens avec la tribu des Sioux, surtout au Pine Ridge et permanent Agences de roche. Chef Sitting Bull en tournée avec le spectacle en 1885. Au cours de ces performances, il célèbre «béni» le public, les maudissant dans la langue Lakota sous les applaudissements bruyants. Sitting Bull est retourné à Standing Rock à la fin de cette saison, mais Cody a continué à embaucher des artistes Sioux presque exclusivement. Queue de fer parcourt l'Europe et les Etats-Unis avec le spectacle du Far West depuis près de 15 ans comme attraction chapiteau et un ami de la famille.

 
Beaucoup des Amérindiens qui ont trouvé un emploi dans les différents Wild West Shows finalement retourné à la maison et utiliser les compétences et les connaissances qu'ils avaient acquises pour améliorer la situation désespérée encore sur les réservations. Queue de fer avait des amis puissants William Cody et Général Nelson A. Miles, qu'il avait rencontré au cours des enquêtes de l'Armée du massacre de Wounded Knee. Avec leur appui, il s'est rendu à Washington, DC, au tournant du siècle, de demander réparation pour les victimes. Alors que dans le CC, il a siégé pendant sculpteur James Earle Fraser comme l'un des trois modèles pour le visage trouvé sur le nickel Indian Head qui a été publié en 1913. Sur le même voyage, queue de fer a également rencontré la bataille de la baie de Manille héros amiral George Dewey. Lorsque le directeur tard converti au catholicisme, il a adopté le nom Dewey Beard en l'honneur du général. Queue de fer, Barbe maintenant Dewey, remarié et a eu un fils, est devenu un propriétaire de ranch et les chevaux élevés, mais encore il est resté un showman. Il avait des pièces dans des "westerns", y compris film muet de Cody sur Wounded Knee. Jusque dans les dernières années de sa vie, il a joué au pow-wow régionales et des lieux touristiques et utilisé sa visibilité pour dénoncer la maltraitance des Amérindiens. Ses amis et voisins se souviennent Dewey comme un grand conteur qui a influencé de nombreux jeunes Lakota avec des histoires de l'histoire de leur tribu, les anciens modes de vie et de ses voyages avec le spectacle La Légende de Buffalo Bill.



04/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres