legend of native americans indians

legend of native americans indians

cochise

cochise

"Ceci est un bien long voyage. Là-bas, les mouches dévorent les yeux des chevaux.

De mauvais esprits hantent ces lieux. Je veux rester dans nos montagnes, là où leurs eaux m'ont si souvent désaltéré.

Je ne veux pas quitter mon pays."

Réponse faite après la proposition concernant le déplacement de son peuple sur la réserve de Tularosa au nouveau-Mexique.

 

 

Il fut, de 1861 à 1872, dans le sud-est de l'Arizona, le plus célèbre chef de guerre de sa tribu (les Chiricahuas) et unifia la nation apache avec Geronimo.

 

Il fut le chef du groupe Chokonen de la tribu Apache Chiricahua et ne fut pas, dès le début, hostile aux blancs. Il commença à se battre contre eux en 1861 à cause d'une gaffe commise par le lieutenant George Bascom de l'armée américaine. Cette année-là, Cochise et quelques-uns des siens se rendent chez les soldats pour se disculper d'un enlèvement d'enfant dont on les accuse. (Plus tard, on apprit qu'une autre bande d'indiens l'avait capturé). Ils sont alors traité en prisonniers. Cochise s'échappe mais le lieutenant fit pendre les indiens qui l'avaient accompagné. Dès lors, Cochise rejoint Mangas Coloradas pour combattre les blancs.

Vers la fin de 1861, les soldats quittèrent la région de Chiricahua, pour partir à la guerre dans l'Est. Bascom mourut plus tard au cours d'une bataille, fauché par une boule de canon. Pendant dix ans Cochise effectuera des raids contre les ranches isolés, les mines, les diligences et les soldats américains, qui le feront entrer dans la légende de la résistance indienne. En 1865, la guerre de Sécession étant terminée, de nouvelles forces militaires sont envoyées dans l'Ouest pour en finir avec la guérilla apache. La troupe de Cochise, très mobile, se réfugiant dans les collines entre deux raids parvient à tenir l'armée en échec jusqu'en 1871.

Après sa reddition, Cochise est sommé de conduire sa tribu dans une réserve du Nouveau Mexique. Il refuse et prend à nouveau le maquis. Au matin du 30 avril 1871, 150 mercenaires anglais, mexicains et indiens Papago attaquèrent un camp indien endormi, où ils massacrèrent une centaine d'innocents, des femmes et des enfants pour la plupart. Les survivants furent placés en esclavage. Le président américain, Ulysse S. Grant, fut indigné par cet épisode, et envoya une commission de paix en Arizona, conduite par le général Oliver Howard et Vincent Coyler. Howard arrangea également une rencontre avec Cochise à l'automne, grâce à l'intervention de Thomas Jeffords. Cochise était amer, mais réalisait qu'il menait un combat perdu d'avance. Après onze jours de négociation, le général accorda à Cochise une réserve sur les terres Chiricahua, avec Jeffords en tant qu'agent. En contrepartie, Cochise tint parole, son peuple vécut paisiblement jusqu'à sa mort en 1874.

A partir de cette date, le gouvernement brisa le traité signé par Cochise et déplaça sa tribu de leurs montagnes vertes vers le désert aride de l'Arizona. Le plus jeune fils de Cochise, Naiche, et Geronimo s'enfuirent avec la tribu et se cachèrent dans les montagnes de Chiricahua. Ils réussirent à rester libres pendant dix ans, ne se rendant finalement qu'en 1886.

"This is a very long journey. There, the flies eat the eyes of horses.

 

Evil spirits haunt this place. I want to stay in our mountains, where their waters so often refreshed me.

 

I do not want to leave my country. "

 

Response made after the proposal for the relocation of his people on the reserve of Tularosa, New Mexico.

 

 

 

He was from 1861 to 1872 in south-eastern Arizona, the most famous war chief of his tribe (the Chiricahuas) and united the nation with Apache Geronimo.

He was the group leader of the tribe Chokonen Chiricahua Apache and was not at the outset, hostile to whites. He began to fight against them in 1861 because of a blunder committed by Lt. George Bascom of the U.S. military. That year, Cochise and some of his soldiers go home to clear himself of a child abduction which they are accused. (Later it was learned that another band of Indians had captured). They are then treated as prisoners. Cochise escaped but Lieutenant hanged Indians who had accompanied him. Therefore, Cochise Mangas Coloradas joined to fight the whites.

In late 1861, the soldiers left the Chiricahua region to go to war in the east. Bascom died later in a battle, hit by a cannon ball. For ten years Cochise conduct raids against isolated ranches, mines, stagecoaches and the American soldiers, who will enter the legend of the Indian resistance. In 1865, the Civil War is over, new military forces are sent to the West to end the guerrilla apache. The cast of Cochise, highly mobile, taking refuge in the hills between two raids manages to keep the army at bay until 1871.

After his surrender, Cochise is ordered to lead his tribe to a reservation in New Mexico. He refused and took to the bush again. On the morning of April 30, 1871, 150 British mercenaries, Mexican and Papago Indians attacked a sleeping Indian camp, where they massacred hundreds of innocent women and children mostly. The survivors were taken into slavery. U.S. President Ulysses S. Grant was outraged by this episode, and sent a peace commission in Arizona, led by General Oliver Howard and Vincent Coyle. Howard also arranged a meeting with Cochise in the fall, thanks to the intervention of Thomas Jeffords. Cochise was bitter, but realized he was leading a losing battle. After eleven days of negotiations, the General gave to a Cochise Chiricahua reservation land, with Jeffords as agent. In return, Cochise kept his word, his people lived peacefully until his death in 1874.

From that date, the government broke the treaty signed by Cochise and moved his tribe of their green mountains to the arid desert of Arizona. The youngest son of Cochise, Naiche and Geronimo fled with the tribe and hid themselves in the Chiricahua Mountains. They managed to remain free for ten years, did finally going until 1886.

 



31/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres