legend of native americans indians

legend of native americans indians

BIG BEAR (cree chief)

Big Bear
Big Bear, circa 1885 

Big Bear (Big Bear Either, or Mistahimaskwa) (c. 1825 - January 17, 1888) is a Cree chief born in the Canadian Northwest. He is best known for leading the resistance against the Indian Prairie Canadian government during the second half of the nineteenth century.

It was during this period that the Canadian government began negotiating a series of treaties with Indian land restitution. Big Bear, one of the negotiators of the Treaty 6, refuses to sign, decrying the treaty as unfair and biased in favor of Canadian settlers. He then campaigned against the various treaties with Indian tribes in the region, trying to make alliances with them: in this way, creating all the tribes through treaties reserves contiguous to each other, one would be in the presence an Indian nation in the heart of Canada. When the government learns this plan, he firmly rejects, even treaties allow Indians to settle where they wish. To strengthen its network of alliances, Big Bear will even be associated with his old rivals, the Blackfoot (Blackfoot) the Chief Crow Foot.

Despite its efforts, the Treaty is signed and 6, with the depletion of the buffalo, the Cree were decimated by famine in less than ten years. The Canadian government assistance is minimal. When Metis Louis Riel and Gabriel Dumont trigger the Northwest Rebellion in 1885, Big Bear and his warriors are severely punished despite minimal involvement. The troops sent to take Batoche are also used to suppress the Cree, Big Bear and was sentenced to three years in prison. He died shortly after his release.

 

Big Bear


Big Bear (Soit Gros Ours, ou Mistahimaskwa) (v. 1825 - 17 janvier 1888) est un chef cree né dans le Nord-Ouest canadien. Il est surtout connu pour avoir mené la résistance des amérindiens des Prairies face au gouvernement canadien pendant la seconde moitié du XIXe siècle.

C'est pendant cette période que le gouvernement canadien commence à négocier une série de traités de restitution des terres aux indiens. Big Bear, l'un des négociateurs du Traité 6, refuse de signer, décriant le traité comme injuste et biaisé en faveur des colons canadiens. Il fait alors campagne contre les divers traités auprès des tribus indiennes de la région, essayant de conclure des alliances avec elles: de cette manière, toutes les tribus créant par le biais des traités des réserves contiguës les unes aux autres, on se trouverait en présence d'une nation indienne en plein cœur du Canada. Lorsque le gouvernement apprend ce plan, il le rejette fermement, quand bien même les traités autorisent les indiens à s'installer là où ils le souhaitent. Pour renforcer son réseau d'alliances, Big Bear va même jusqu'à s'associer avec ses vieux rivaux, les Pieds-Noirs (Blackfoot) du chef Crow Foot.

En dépit de ses efforts, le Traité 6 est signé et, avec l'épuisement des troupeaux de bisons, les Cris sont décimés par la famine en moins de dix ans. L'assistance gouvernementale canadienne est minimale. Lorsque les Métis de Louis Riel et Gabriel Dumont déclenchent la Rébellion du Nord-Ouest en 1885, Big Bear et ses guerriers sont sévèrement punis en dépit d'une implication minimale. Les troupes envoyées pour prendre Batoche sont également utilisées pour réprimer les Cris, et Big Bear est condamné à trois ans de prison. Il meurt peu après sa libération.



12/06/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres